Caroline C.

30 novembre 2021

Résilience

De Grégoire Delacourt, on connait l’homme au sourire jovial, aux petites lunettes, qui, à chaque sortie de nouveau roman, s’émerveille d’être suivi et lu. On connait l’ancien publicitaire, amateur de belles formules…au cours de ses livres, il nous avait livré des moments de sa vie, son divorce, sa rencontre avec sa future épouse…mais on ne connaissait pas le petit garçon détruit.
Avec beaucoup de pudeur, sans pathos excessif, il se livre, sur ce moment qui a façonné l’adulte qu’il est devenu et ces années où il a lutté contre quelque chose qu’il ne comprenait pas ou ne voulait pas comprendre…
Il y a beaucoup de résilience et on espère, qu’enfin, sa vie sera vraiment plus douce maintenant, qu’il a commencé à apprivoiser ses blessures.
Un joli livre qui aidera certainement d’autres enfants abîmés à entreprendre le chemin de la « réparation ».

Ragnar Jónasson

La Martinière

10 novembre 2021

Glacial et dépaysant

Est-ce vraiment une bonne idée de partir dans un village isolé de dix habitants, quand on ne se sent pas bien dans sa vie ??.....
C’est en tous les cas, le pari que fait Una, en partant enseigner à deux petites filles. Mais le pire n’étant jamais décevant, entre une maison qui renferme des secrets, un décès inexpliqué et une disparition….son séjour ne va pas tout à fait se dérouler comme elle le souhaitait.
Une ambiance glaciale et pesante, des fausses pistes, Ragnar Jónasson a le don de tenir son lecteur en haleine.
Juste un petit bémol sur la dernière page mais un thriller qui m’a donné envie de lire sa saga.

2 novembre 2021

secret bien gardé

Le pouvoir attire, rend séduisant, Mitterrand aimait passionnément les femmes, et elles étaient sous son charme.
Claire est donc son dernier amour, cela démarre par un jeu, un défi d’étudiant, de l’approcher, de lui parler. C’est là, que l’on se rend compte que l’époque n’est plus la même, il serait impossible aujourd’hui, d’attendre un président en bas de chez lui ou de le joindre à l’Elysée. La presse rendrait également cela impossible.
Donc la quête est touchante, amusante mais je suis plus « sceptique » sur la suite du récit. Pourquoi maintenant, cela n’apporte pas grand-chose. Même pour Claire, mariée et mère. Ses souvenirs lui appartiennent… inutile de partager une époque importante pour elle seule.
Elle se montre dans un état d’attente et de détresse émotionnelle face à un Monsieur, vieillissant, malade, qui n’a pas vraiment de place pour elle.
Est-ce vraiment pertinent de connaitre tous les secrets...

27 octobre 2021

Saignant et addictif

Le moins que l’on puisse dire c’est que ce thriller porte bien son nom, en effet, c’est sanglant.
La perversité humaine est sans fin et le Dark Web, un excellent terrain de jeux de ces errances… les personnages sont complexes, torturés et névrosés à souhait.
On est bien sur accroché à l’histoire mais tout en sentant voyeur, ce qui installe une espèce de mal à l’aise... bref, c’est bien fait, et c’est addictif.
Ames sensibles s’abstenir !!!

26 octobre 2021

plaidoyer pour la liberté

Il y a quelques dates dans la vie, dont on se souvient avec précision, de l’endroit où l’on se trouvait et de ce qu’on y faisait… la fusillade de Charlie Hebdo en fait partie.
Ce dont moi, je me souvenais avec moins de précision, c’est de la façon dont se drame a fini par se produire. L’affaire des caricatures, oui, mais quelle chronologie.
Ce plaidoyer brillant permet de se remémorer les faits et met en évidence « la bêtise » de ceux qui n’ont pas compris le message de départ. C’est violent, idiot et surtout, ça peut se reproduire très rapidement.
Richard Malka, n’est pas qu’un grand avocat, c’est aussi un homme de lettres, érudit et passionnant. Un homme de convictions, prêt à tout pour les défendre.
Merci Maitre.