The Hate U give  – La haine qu’on donne

    Informations

    EAN13
    9782092576731
    ISBN
    978-2-09-257673-1
    Éditeur
    Nathan
    Date de publication
    Collection
    GF 8 10 ANS
    Nombre de pages
    494
    Dimensions
    22 x 15 x 3 cm
    Poids
    587 g
    Fiches UNIMARC
    UTF-8 / MARC-8

    The Hate U give – La haine qu’on donne

    De

    Traduit par

    Nathan

    Gf 8 10 Ans

    • 17.95
    • Ajouter à ma liste
    • Starr, 16 ans, est noire et vit avec sa famille dans un quartier difficile, Garden Heights, rythmé par les guerres de gang, la drogue et les descentes de police. Son père est un ancien dealer qui a réussi à sortir du jeu. Pour que ses enfants s’en sortent, il les a inscrits dans une école privée blanche, élitiste, à une heure de route de chez eux. Elle est fan de basket, de rap et du « Prince de Bel-Air ». Elle est partagée entre deux mondes, celui de Garden Heights, bercé par la violence, et celui de son lycée, où elle et son frère sont les seuls Noirs… Ces deux mondes ne se rencontrent jamais, et c’est comme si elle-même vivait deux vies.
      .
      Au cours d’une fête à Garden Heights, une fusillade éclate et Starr s’enfuit avec son ami d’enfance, Khalil. Quelques rues plus loin, leur voiture est arrêtée par une patrouille de police. Le policier, blanc, nerveux, se méprend sur un geste de Khalil et l’abat de 3 balles dans le dos. Khalil n’était pas armé. Starr est traumatisée par ce qu’elle vient de vivre. Mais elle est la seule témoin de cette bavure policière. Autour d’elle, très vite, les tensions se cristallisent. En effet, la police fait tout pour enterrer l’affaire ; les gangs exercent leur pression sur Starr pour ne pas être impliqués (on va découvrir que Khalil dealait pour eux) ; une association de défense des Noirs veut s’emparer de l’affaire pour dénoncer le racisme et la justice à deux vitesses ; dans son lycée blanc, enfin, Starr est confrontée à la perception par les Blancs de l’affaire… Au milieu de cela, la jeune fille doit gérer son choc post-traumatique et sa colère.
      .
      Alors que l’affaire prend une ampleur médiatique nationale, alors que Garden Heights s’embrase et que des émeutes éclatent, Star va apprendre à faire ses choix ; l’adolescente discrète se transforme en jeune adulte engagée. Elle fait le tri parmi ses amis et, soutenue par la droiture et l’amour sans faille de sa famille et de son petit ami blanc, elle va participer à la reconstruction de son quartier détruit par les émeutes…
      .
      Le titre du roman est une citation du rappeur Tupac, une référence que Khalil partage avec Starr. THUG LIFE signifie : The Hate U Give Little Infants Fucks Everybody, la haine qu’on donne aux enfants fout tout le monde en l’air.
      Un roman coup de poing sur la question universelle du racisme et des violences policières !

    Commentaires

    20 mai 2018

    Un roman militant et passionnant

    Il y a des romans déconseillés aux adolescents : la brutalité des propos, les scènes violentes peuvent déstabiliser, voire choquer et faire naître des angoisses. Et dans ce premier livre destiné aux « jeunes adultes », Angie Thomas ne mâche ...

    Lire la suite

    7 avril 2018

    The Hate U Give - Un roman coup de poing

    A seize ans, Starr, adolescente noire, vit dans un quartier pris dans la guerre entre les trafiquants et les patrouilles de police. Pour les protéger elle et ses frères des gangs dont il a réussi à s'extirper, son père les ...

    Lire la suite

    6 avril 2018

    Lire ce livre, c'est prendre un coup de poing, se relever et prendre conscience de quelque chose de fort. Dans un ghetto noir américain, la vie vous terrasse bien vite. Starr s'accroche et se relève, soyez fort, essayez aussi.

    Lire la suite

    Autres contributions de...

    Plus d'informations sur Nathalie Bru